Vous êtes ici : Accueil > les araignées > araignées - les fiches par espèce > Cyclosa conica et les épeires coniques
Publié : 12 janvier 2017

Cyclosa conica et les épeires coniques

Cyclosa est un genre d’araignée à toile géométrique de la famille des Aranéidés. Il est facile à reconnaitre car la toile est très caractéristique : c’est une petite toile à nombreux rayons, avec une spire très serrée et un stabilimentum vertical garni de déchets (débris végétaux tombés de la végétation ou apportés par le vent ; restes de proies).

photo Françoise Drouard – toile de Cyclosa conica – Lurs (04) 1er novembre 2015

Quand on s’approche de la toile, on peut distinguer au niveau du moyeu l’araignée, bien camouflée dans cette ligne de déchets. Elle se tient recroquevillée, les pattes repliées cachant presqu’entièrement le céphalothorax mais l’abdomen se remarque car, vu de profil, il est terminé vers l’arrière et le haut par un tubercule de forme et de développement variables.

Il y a cinq espèces dans le genre : la plus commune est Cyclosa conica ou Cyclose conique, présente et fréquente partout, surtout dans les milieux forestiers. Dans le Sud, il est difficile de la distinguer de Cyclosa algerica . Si on veut faire la distinction sur photo, et non avec les pièce génitales, il faut disposer d’une femelle en vue ventrale et bien voir hanche et trochanter des pattes antérieures : entièrement clairs chez C. conica, comme ceux des pattes postérieures, ils sont tachés de bruns chez C. algerica.

photo Françoise Drouard – Cyclosa conica de profil – Mallefougasse (04) 16 octobre 2016

Cyclosa insulana , la Cyclose insulaire, possède deux tubercules latéraux qui flanquent le tubercule dorso-apical, simple et obtus mais très long. L’abdomen a une face dorsale avec des plages noires et argentées. Cette espèce est présente en Corse et en Italie et pourrait donc se trouver sur le littoral méditerranéen. Elle a une particularité, visible sur le terrain : contrairement à la plupart des araignées à toile géométrique, elle se tient généralement le céphalothorax vers le haut !

Cyclosa oculata est une espèce rare mais présente partout en France, dans les milieux humides, parmi les joncs, la toile étant installée assez bas. Cette araignée a un tubercule dorso-apical dédoublé flanqué de deux petits tubercules latéraux. L’abdomen est orné d’un folium noir sur fond brunâtre. Le sternum est noir avec des taches brun rouge face aux hanches. La femelle adulte est un peu plus petite que les autres (5 mm environ au lieu de 7).

Cyclosa sierrae se trouve en Corse, en Sardaigne, en Italie et en Espagne ; elle serait donc à rechercher sur le littoral méditerranéen.

Comme les autres Aranéidés, les Cycloses refont leur toile souvent, mais quand il y a un stabilimentum bien fourni en débris, l’araignée tisse la spire en s’arrêtant au milieu et fait donc deux moitiés indépendantes. Les adultes sont visibles au printemps et en début d’été. La ponte a lieu en plein milieu d’été et les femelles survivent jusqu’à l’hiver ; le cocon ovigère globuleux est souvent entouré de soie jaune et fixé au support.

portfolio

Documents joints