Publié : 1er mars 2014

la Zygène de la Dorycnie

La Zygène de la Dorycnie (Zygaena rhadamanthus) a les ailes antérieures noires avec six taches rouges dont certaines bordées de noir (à comparer avec la Zygène de la Badasse Zygaena lavandulae rangée aussi dans le groupe 6 des Zygènes).

On ne rencontre cette assez grande zygène (jusqu’à 30 mm d’envergure) que dans le sud de la France (PACA, Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées). Elle est assez commune mais, pour le quart sud-est de la France qui nous intéresse, elle est absente de Rhône-Alpes. .

Sa période d’émergence varie en fonction de l’altitude, de la mi-mai au bord de la mer à début juillet à 1400 m dans les Hautes-Alpes.

Nommée parfois Zygène cendrée ou Zygène rhadamanthe ou Zygène de l’Esparcette, elle est devenue Zygène de la Dorycnie dans la nomenclature 2013 du Muséum d’Histoire Naturelle parce que la plante-hôte des chenilles, la plus commune (mais non la seule), est Dorycnium pentaphyllum.

portfolio

Documents joints